PLUS DE 100 000 PARTITIONS EN STOCK

Ivan Wyschnegradsky: Pièces (3) Op.38: Solo de Piano

Version instrumentale | Partitions

COMPOSITEUR: Ivan Wyschnegradsky
TYPE DE PRODUIT: Version instrumentale
ÉDITEUR: Editions Jobert
DEFINITIVE DURATION: 0:04:30
La très grande majorité des compositions d'Ivan Wyschnegradsky ont été écrites en micro-intervalles, du 1/3 au 1/12ème de ton. Son oeuvre comprend peu de pièces pour piano en demi-ton, la plus connue étant l' Etude sur le Carré magique sonore Op.40 (Ed. Belaïeff) qui avait fortement impressionné
13,74 €
TTC
Sur commande
Expédié sous 6 jours ouvrables
Ce produit ne peut être commandé en ce moment.
Not available in your region.
Détails
Compositeur Ivan Wyschnegradsky
Description Instrument Group Piano ou Clavier
Instrumentation Solo de Piano
Instrumentation Piano
Type de produit Version instrumentale
Description Product Type Recueil
Éditeur Editions Jobert
Genre Musique contemporaine
Période Baroque
Année de publication 2019
Definitive Duration 0:04:30
Nombre de Pages 12
ISMN 9790230822602
Edition Number JJ2260
LEMJJ2260
Description

La très grande majorité des compositions d'Ivan Wyschnegradsky ont été écrites en micro-intervalles, du 1/3 au 1/12ème de ton. Son oeuvre comprend peu de pièces pour piano en demi-ton, la plus connue étant l'Etude sur le Carré magique sonore Op.40 (Ed. Belaïeff) qui avait fortement impressionné Olivier Messiaen *. Celui-ci l'avait même inscrite au programme du Concours International de Piano portant son nom en 1971 à Royan.
Ces Trois pièces pour piano en demi-ton ont été réunies dans le même opus 38, bien que composées à différentes époques. En effet, les dates indiquées par le compositeur en fin de chacune des pièces (1957, 1964, 1959) représentent la dernière révision (ou "remaniement", comme il aimait à l'exprimer) de l'oeuvre, souvent éloignée de la date originale de composition.
J'ai eu le grand privilège de jouer et étudier nombre d'oeuvres d'Ivan Wyschnegradsky en sa présence et avec ses indications. Lors d'une séance de travail autour du Prélude Op.38, Ivan Wyschnegradsky m'a expliqué l'origine du "leitmotiv" qui apparaît quasiment dans toutes ses oeuvres. On le trouve ici aux mesures 30, 32 et 49 du Prélude. Ce motif en notes répétées, noté souvent accelerando et crescendo était pour lui une réminiscence d'un slogan scandé par les jeunes révolutionnaires en 1917 sous les mots "Revoloutzia" dans les rues de Petrograd (qui a retrouvé aujourd'hui son nom de Saint-Petersbourg).
Il fallait l'entendre le déclamer avec son fort accent russe qui ne l'a jamais abandonné et la véhémence de son souvenir, si intense pour qu'il ressente la nécessité de l'inclure tout au long de sa vie, comme un sceau impérissable, dans chacune de ses oeuvres.

Martine Joste

* voir la lettre d'Olivier Messiaen dans le livre de Pascale Criton : Ivan Wyschnegradsky, Libération du son -Ecrits 1916-1979, Ed. Symétrie, page 469.

Contenu:

Prélude - Elévation - Solitude

Chargement en cours
Chargement en cours