Jan Van der Roost: Albion: Brass Band

Conducteur | Partitions

COMPOSITEUR: Jan Van der Roost
TYPE DE PRODUIT: Conducteur
ÉDITEUR: De Haske Publications
DEFINITIVE DURATION: 00:13:00
Après Excalibur et Stonehenge , Albion est la troisième œuvre majeure pour Brass Band de Jan Van der Roost inspirée par l’Angleterre du Moyen ge. Bien que l’œuvre ne soit pas construite autour d’une histoire précise, ce poème symphonique a toute l’ampleur d’une épopée. L’ouverture de l’œuvre
42,05 €
TTC
En stock
Habituellement expédié sous 24 heures
Ce produit ne peut être commandé en ce moment.
Not available in your region.
Détails
Compositeur Jan Van der Roost
Description Instrument Group Brass Band
Instrumentation Brass Band
Instrumentation Brass Band
Type de produit Conducteur
Description Product Type Conducteur
Collection Sovereign Series
Niveau de difficulté 6
Grade of Difficulty Band Grade 6
Éditeur De Haske Publications
Genre Pièce de concert
Année de publication 2001
Definitive Duration 00:13:00
ISMN 9790035010365
Edition Number 1012559
DHP 1012559-130
Description
Après Excalibur et Stonehenge, Albion est la troisième œuvre majeure pour Brass Band de Jan Van der Roost inspirée par l’Angleterre du Moyen ge. Bien que l’œuvre ne soit pas construite autour d’une histoire précise, ce poème symphonique a toute l’ampleur d’une épopée. L’ouverture de l’œuvre semble dépeindre la conquête d’Albion (premier nom connu de l’Angleterre), transportant l’auditeur l’époque du roi Arthur et de ses légendaires chevaliers de la Table Ronde. Trois groupes de cornets dispersés au sein de la formation et trois tambours différents reflètent, en autant de tonalités et de tempos, les périodes de guerre qui plongent l’Angleterredu début du Moyen ge dans la tourmente. Des accords sombres et majestueux, exposés dans le registre grave, créent un contraste et donnent au son d’ensemble un caractère trouble et confus. Lorsque les tambours se retrouvent dans un même rythme, l’ensemble de la formation interprète pour la première fois l’unisson le "Thème d’Albion".Un allegro energico plein d’agitation apporte soudainement plus d’élan et de dynamisme. Des thèmes virtuoses et guerriers se succèdent, donnant au passage un caractère tumultueux. Cette suite de thèmes se conclut également avec le "Thème d’Albion", soutenu cette fois-ci par une structure harmonique plus complexe. S’ensuit un passage intermédiaire calme et serein, permettant plusieurs solistes d’exploiter et de révéler leurs qualités musicales. Après tout, Albion n’a pas connu que des périodes de troubles et de misère. Et le roi Arthur n’est-il pas considéré comme celui qui a apporté paix et stabilité au pays ? Cette lente succession de fragments en solo progresse avec une fluidité presque évidente vers un passage où l’orchestre interprète en chœur les accords majestueux des mesures d’ouverture de l’œuvre. Le Brass Band sonne comme un orgue et le "Thème d’Albion" vient tout naturellement conclure cette oasis de paix retrouvée. Dans le finale impressionnant, plusieurs éléments thématiques
    Chargement en cours
    Chargement en cours