Nicolas Bacri: Lyric Interlude - Pour Cor Anglais (Ou Flûte, Ou Clarinette, Ou Alto) Et Piano

Livre | Cor Anglais/Accompagnement Piano

Numéro de catalogue: AL30750
Compositeur: Nicolas Bacri
Format: Partitions | Partitions et Parties

Rarement une œuvre musicale n’aura mieux été caractérisée par son sous-titre que le Lyric Interlude de Nicolas Bacri : « A Study in Pastoral Style ». Lorsqu’en 2008, le compositeur reçoit de Cécilia Benner, mécène de la Chamber Music Society of Detroit, la commande d’une pièce avec cor anglais, il songe aussitôt au duo entre cet instrument et le hautbois que Berlioz, dans la Symphonie fantastique, place dès le début de la « Scène aux champs », faisant surgir un paysage nocturne de campagne où deux bergers dialoguent sur leurs chalumeaux. Créé en mars 2009 dans sa version originale pour cor anglais, violon et violoncelle, le Lyric Interlude pour cor anglais et piano (op.110b) revendique toutefois une autre tradition : celle du pastoralisme britannique, illustrée par la musique de Ralph Vaughan Williams (1872 - 1958), dont on venait alors de célébrer le 50e anniversaire de la disparition. Cette partition lui rend un hommage d’une rare sensibilité : mise en relief par un contrepoint raffiné, la mélopée ondoyante du début, toute en souplesse rythmique, évoque le balancement des blés, comme le fait Vaughan Williams dans l’ondulation initiale de sa Symphonie n°3. L’effusion lyrique, brièvement interrompue par un scherzo à 6/8, s’épanche à nouveau, faisant évaluer l’œuvre vers un climat lent et extatique, proche du dernier des Three Preludes on Welsh Hymn Tunes du compositeur anglais. Loin des clichés bucoliques de carte postale et de l’imitation servile, cet interlude lyrique ouvre les portes d’un royaume où règne la pure beauté.

Le compositeur a signé une autre version de cette œuvre :

pour cor anglais (ou flûte, ou clarinette, ou alto), violon et violoncelle, op.110a (AL 30 751)

Publié le: 09 mars 2017
Nombre de pages: 52
Langue: Français
Éditeur: Alphonse Leduc