Gabriel Fauré - Vingt Mélodies pour soprano et piano, 2<sup>e</sup> volume

Livre | Piano, Voix, Piano et Chant

Numéro de catalogue: HA09116
Compositeur: Gabriel Fauré
Format: Partitions | Oeuvre Vocale
Publié en 1897 par l’éditeur Hamelle, le Second Recueil des Vingt Mélodies de Gabriel Fauré (1845-1924) réunit des œuvres pour soprano et piano composées entre 1878 et 1887 – une période de transition extrêmement féconde pour le musicien. Plusieurs pages superbes font depuis toujours le bonheur des interprètes : Automne sur un poème fluide d’Armand Silvestre qui évoque la fuite du temps, Les Berceaux au lyrisme fervent, Les Roses d’Ispahan avec son immobilité rêveuse et leClair de lune sur un poème de Verlaine – première mise en musique de l’auteur des Fêtes galantes qui lui inspirera par la suite tant de chefs d œuvre. Les vingt mélodies du deuxième recueil distillent bel et bien ce charme fauréen dont Jankélévitch disait qu’il n’était pas « un mystère énervant ou affolant, mais un mystère apaisant » : Nell - Le Voyageur - Automne - Poème d’un jour (Rencontre - Toujours - Adieu) - Les Berceaux - Notre amour - Le Secret - Chanson d’amour - La Fée aux chansons - Aurore - Fleur jetée - Le Pays des rêves - Les Roses d’Ispahan - En prière - Nocturne - Les Présents - Clair de lune - Barcarolle.Publié en 1897 par l’éditeur Hamelle, le Second Recueil des Vingt Mélodies de Gabriel Fauré (1845-1924) réunit des œuvres pour soprano et piano composées entre 1878 et 1887 – une période de transition extrêmement féconde pour le musicien. Plusieurs pages superbes font depuis toujours le bonheur des interprètes : Automne sur un poème fluide d’Armand Silvestre qui évoque la fuite du temps, Les Berceaux au lyrisme fervent, Les Roses d’Ispahan avec son immobilité rêveuse et leClair de lune sur un poème de Verlaine – première mise en musique de l’auteur des Fêtes galantes qui lui inspirera par la suite tant de chefs d œuvre. Les vingt mélodies du deuxième recueil distillent bel et bien ce charme fauréen dont Jankélévitch disait qu’il n’était pas « un mystère énervant ou affolant, mais un mystère apaisant » : Nell - Le Voyageur - Automne - Poème d’un jour (Rencontre - Toujours - Adieu) - Les Berceaux - Notre amour - Le Secret - Chanson d’amour - La Fée aux chansons - Aurore - Fleur jetée - Le Pays des rêves - Les Roses d’Ispahan - En prière - Nocturne - Les Présents - Clair de lune - Barcarolle.
Numéro ISBN: 9790230791168
Langue: Français
Éditeur: Alphonse Leduc
 
     
       

        Vu récemment